Pascale m tayou expo

BIENNALE DAK'ART

03 mai 2018 à 9h
ENTREE GRATUITE
ENDROIT : Institut français à Dakar

26 ans déjà… Du 3 mai au 2 juin, nous fêterons tous ensemble les arts visuels lors de la 13ème édition de la Biennale de Dakar :
Dak’Art. Rendez-vous très attendu par toute la communauté artistique sénégalaise et internationale, la doyenne des biennales du continent promet à nouveau de faire parler d’elle, portée par l’engouement viral pour l’art contemporain africain que nous connaissons depuis quelques années. Le thème de la Biennale 2018 porte le sceau des pères de la Négritude, Aimé Césaire à qui est empruntée l’expression « l’Heure rouge » par Simon Njami, le directeur artistique de l’édition 2018. Extraite de sa pièce Et les chiens se taisaient, cette citation revèle au coeur du travail des artistes les questions d’émancipation, de liberté et de responsabilité dans l’Art. À cette occasion, l’Institut français s’associe pleinement à la Biennale en présentant des événements dans la programmation IN mais aussi dans le OFF.
LA GALERIE LE MANÈGE de l’Institut français sera transformée en Bois céleste par Pascale Marthine Tayou et douze de ses étudiants de
l’École des Beaux arts de Paris associés à ceux de l’École Nationale des Arts de Dakar qui mèneront des expériences artistiques autour de l’installation de l’artiste. Un restaurant éphémère sera installé dans la cour avec la complicité de Fati Niang, qui y garera son food truck dénommé Black spoon. Nos partenaires Nespresso et Kirène s’associeront à son projet de valorisation de l’art gastronomique africain.


CÔTÉ GOMIS, une Box Vidéo permettra de découvrir des films d’artistes en boucle dans les jardins tandis que la 43ème Nuit du Cinéma fera son grand retour au restaurant le Bideew Bi. Le cinéma de l’Institut accueillera également deux projections des projets spéciaux du IN : celle du collectif Zam Zam invité par Marisol Rodriguez et Les armes miraculeuses de Jean-Pierre Békolo. Un nouveau projet porté par LA MÉDIATHÈQUE rénovée de l’Institut verra également le jour : Ex Libris Artis, un grand fond documentaire enlibre accès sur les arts visuels constitué grâce aux contributions des artistes de la Biennale. Dans LE PAVILLON, une restitution des ateliers Keur Design menés en collaboration avec le Goethe-Institut dans le cadre du Fonds culturel
franco-allemand sera présentée.

 
SITE RUE PARCHAPPE
- Exposition Bois Céleste

Pascale Marthine Tayou, projet spécial du in
Vernissage jeudi 3 mai | 19h
Galerie le manège jusqu'au 30 octobre
 
- suivi du Projet Montparnasse - DJ Aero Manyelo & DJ Boulaone dans la cour du manège | à partir de 20h
 
- Black spoon, 1er food truck de gastronomie africaine
cour du manège
 
- Bar Bideew & Bar Nespresso
du 3 au 14 mai dans la cour du manège
 
- La biennale des enfants autour de l'exposition des hommes et des totems
Vernissage jeu. 3 mai, 18h du 4 mai au 30 octobre avec les enfants de l'école aloys kobes au pôle linguistique
 
SITE RUE GOMIS
- Keur Design
Vernissage lun. 8 mai à 17h
Restitution des ateliers pendant toute la durée de la biennale au Pavillon
 
- Ex libris artis, un fond d'ouvrages apportés par les artistes sera disponible à la médiathèque de l'Institut français du 3 mai au 30 juin
 
- Rêves qui parlent, une exposition de Daud
Vernissage mar. 8 mai, 17h45 du 9 mai au 30
dans la coursive de la médiathèque
 
ÉVÈNEMENTS SPÉCIAL CINÉMA - RUE GOMIS
- Box cinéma
Du 3 mai au 3 juin

Des projections de vidéos de collectifs d’artistes (fem'link, agit'art) dans les jardins de l'Institut français
 
- Projection de Flip Coins vidéo [dans le cadre la biennale IN]
Vendredi 4 mai à 16h à la salle de cinéma
Une 
vidéo du collectif zam zam
 
-Projection de Les armes miraculeuses [dans le cadre la biennale IN]
Samedi 5 mai à 16h
 à la salle de cinéma
suivie d’un échange avec le réalisateur, j.p. békolo
 
- Projection de 17 rue Jules Ferry
De wasis diop, en hommage à issa samb
Lundi 7 mai à 21h au restaurant Le Bideew
 
- Projection de Africa Riding
Mardi 8 mai à 11h

 à la salle de cinéma
En présence de la réalisatrice, Liz Gomis, suivie d’une table ronde
 
- Projection d'Une Afrique Fantôme
Mercredi 9 mai à 18h30
 à la salle de cinéma
en présence du réalisateur, Wasis Diop et de Kemi Bassène
 
A creative story by Nelamservices